La chiropratique, une discipline de la santé avec une histoire de 125 ans est basée sur de solides connaissances anatomiques et des données scientifiques documentées. Comment l’ajustement chiropratique est-il devenu partie intégrante d’une importante routine de santé et de bien-être? Revenons au 19ème siècle pour le découvrir!

La fin du XIXe siècle a marqué une période troublée pour la prise en charge des malades. La saignée, les ventouses et les purges parfois administrées de manière cavalière commencent à inquiéter les bien pensants. Les soins aux malades n’étaient pas réglementés. La formation, généralement exclusivement transmise oralement, a alarmé le monde académique. La formation, la plupart du temps transmise exclusivement de manière orale, alarme le monde académique qui réclame autour de 1870 un contrôle écrit des connaissances pour ceux désirant exercer la médecine.

Le système traditionnel de formation et de pratique des soins de santé a été fortement remis en question, créant un environnement propice à l’émergence de nouvelles approches de la santé.

Daniel David Palmer, Canadien de naissance, s’est installé dans l’Iowa en 1866. Curieux de nature, il a étudié l’anatomie, la neurologie et la physiologie par lui-même. Il était très intéressé par les origines et les causes des maladies humaines. Parallèlement à ses études, il a fréquenté des praticiens de différentes disciplines, ce qui lui a permis d’approfondir ses connaissances sur les pathologies humaines. En 1887, DD Palmer a commencé sa carrière de «guérisseur vital» auprès d’une clientèle florissante.


En 1895, Harvey Lillard a consulté DD Palmer pour des problèmes survenus dix-sept ans auparavant. À la suite d’un accident de travail, Lillard a senti quelque chose de “lâche” derrière son dos et il a perdu l’audition à l’oreille gauche. Après l’avoir examiné et tenté quelques manœuvres infructueuses, DD Palmer a remarqué une zone de la peau, le long de la colonne vertébrale, souffrant de décoloration qui, si elle est frottée, devient excessivement rouge. Perplexe, DD Palmer a réfléchi sur l’état de son patient pendant plus d’une semaine et est arrivé à la conclusion que la quatrième vertèbre dorsale avait été déplacée. Après que DD Palmer ait effectué le premier ajustement réussi, il a immédiatement remarqué une amélioration de l’apparence de la zone concernée et le patient a récupéré l’audition dans son oreille gauche!

La chiropratique, est nommée ainsi car elle se pratique avec les mains et trouve son origine dans les mots grecs cheir (main) et praxis (faire). Pour assurer la transmission de cette nouvelle discipline qu’il poursuit ses recherches, DD Palmer ouvre une école. En témoignage des excellentes relations de Palmer avec la communauté médicale à l’époque, un tiers des premiers étudiants de la Chiropractic School and Cure, fondée en 1898, étaient des médecins.

La chiropratique est maintenant enseignée, pratiquée et reconnue dans le monde entier comme une discipline de santé à part entière. Il fait également partie intégrante de la routine de santé des familles pour maintenir un système neuromusculosquelettique sain.

Adapté de: Association chiropratique canadienne
Dr André M. Gonthier, B.Sc. (Pht.), D.C., F.I.C.C., chiropraticien (2005)